Bolivie : Sucre, Potosi & Tupiza

Après la Paz, on continue notre périple en Bolivie en descendant doucement vers Uyuni. On décide de prendre l’avion pour relier La Paz à Sucre. Renseignez vous car il était question de développer le réseau routier mais au moment où nous y étions c’était encore dangereux (route sinueuse et étroite. L’avion fait gagner du temps mais 60€ le billet, c’est déjà un budget !

Arrivée à Sucre sous la pluie

On arrive au minuscule aéroport de Sucre. C’est probablement le plus petit jamais vu (depuis on a vu l’aéroport de l’Île de Pâques et il y finalement plus petit) ! On trouve rapidement un collectivo qui nous ramène en ville. Malheureusement, pas dans le centre ! On doit donc marcher un moment, et il pleut… C’est toujours comme ça, quand on a pas d’hôtel de réservé ! On essaie d’abord à l’Hostal Inca Wasi, mais la chambre double a seulement un matelas par terre. Finalement, on trouvera une chambre pas cher chez Pacha Mama (100 bolivianos).

Pour le déjeuner, on retourne au restaurant d’Inca Wasi. C’est probablement le repas le moins cher et plus copieux du voyage. L’équivalent de 1,70€ pour salade et pain à volonté, soupe en entrée, plat, dessert et limonade ! On se balade un peu en ville et on la découvre petit à petit. Malheureusement, le ciel est gris et donc le contraste avec les jolis maisons blanche ne rend pas bien. On se refuge au Condor Café (qu’on finira par décréter notre QG) pour un café puis un dîner et deux verres de vin.

bolivie

Le lendemain, il fait ciel bleu. Après un super petit déjeuner avec des fruits achetés au marché la veille, on part en direction du Parc Bolivar, où on peut observer une « copie » de la Tour Eiffel. Bref, les architecte n’ont probablement jamais vu Paris 🙂 Après le parc on monte au Mirador et on observe la vue de la ville, c’est super joli, spécialement avec du soleil ! Le soir, on retourne au Condor Café. Un peu osé, car la veille, ils avaient oublié de nous faire payer les verres de vin. Pas de chance, le serveur est physionomiste et nous demande de les régler aujourd’hui, puis ils oublié encore une fois dans la note ! Mais on est trop honnêtes… et on leur rappelle.

bolivieEscale rapide à Potosi

On n’est pas restés longtemps à Sucre. C’est une période du voyage où on commence à ressentir la fatigue, il fait froid, un peu moins beau et on a du mal à se motiver pour les choses qui nous intéressent pas à 200%…

A Potosi, on en fait encore moins ! Bon, on y arrive un dimanche, ça aide pas. On est logé chez Koala Den, on est très bien placé mais la ville est assez déserte. On se balade en cherchant à reproduire une des photo coups de cœur du Routard sur la Bolivie. C’est NOTRE seul objectif de la journée, évidement. On revient donc à l’hôtel pour une bonne sieste et une compétition de ping-pong (gagnée 7-0 pour Adrien…).

Trouver un resto pour le soir est aussi une véritable galère. Tout est fermé, c’est hallucinant ! On finit dans une pizzeria plutôt triste, on est les seuls client et le serveur nous informe qu’il peut juste nous faire un burger faute d’ingrédients. Ce n’était pas inoubliable non plus…. Heureusement que la bière ne manque jamais 🙂

Le lendemain, on prend le petit dejeuner dans le batiement principal de notre hostal (on dort à l’annexe). Une grande table, des fruits, du pain beurre et confiture, et une gentille mamie qui nous ramène du jus d’orange et nous demande comment on veut nos œufs !

Aujourd’hui, on est lundi la ville est un peu plus animée. Mais la Casa de Moneda, le seul truc qui nous intéressait (on était plutôt contre la visite de la mine), est fermée le lundi matin aussi. C’est une chose qui change beaucoup d’Asie, où tout est ouvert absolument tout le temps !

Incroyable Tupiza

Le voyage pour se rendre à Tupiza n’a a pas été des plus simple. On était dans un petit minibus 8 places, tous collés. Il fait chaud, et le voyage est très très long. Bonne nouvelle, à Tupiza on a trouvé un bon plan de folie ! Chambre double (avec salle de bain non-privative, mais on est tous seuls à l’étage donc c’est tout com) super petit dej’ et … roulement de tambour… piscine 🙂 ! On sait qu’on va oublier d’un coup les fatigues du voyage ! Pendant l’après-midi, on rencontre Chloé et Jérôme, qui voyagent en Amérique Du Sud pendant 7 mois. On passe l’après-midi à discuter puis on se retrouve le soir pour manger une pizza en face de l’hôtel.

Le lendemain, on décide de partir tous les quatre pour une balade à cheval dans la vallée. C’est LE truc à faire à Tupiza, et c’est vraiment génial ! A part la chaleur écrasante, et le cheval de Giulia qui n’en fait qu’à sa tête, on adore ! La première partie de la balade suit le long de la route, puis on s’enfonce dans le canyon. Paysage de far-west, la roche rouge contraste avec le ciel bleu. Sans doutes, les paysage plus particuliers et originaux de notre tour du monde ! Déjà avec ça, la Bolivie nous charme !

bolivie

En revenant, en ville, on goûte à des supers beignet de viande et pommes de terres qu’on achète au marché. Les Salteña, un autre bon plan de Bolivie ! Après avoir mangé, c’est reparti pour une autre session piscine ! Ce sera la dernière du voyage (on le savait pas à l’époque). On rencontre un autre couple de Français, Yani & Marie, qui partent pour Uyuni le lendemain.

Le soir, on mange tous ensemble du poulet avec des pâtes et des frites (bon plan bolivien). On achète des bières dans une supérette et on passe une chouette soirée à se raconter toutes nos anecdotes de voyage !

Conclusion

En lisant le journal de bord de nos amis qui ont fait la Bolivie avant nous, on avait l’impression de ne pas être assez motivés et de pas profiter. Ces escales nous ont servis à nous reposer et reprendre la pêche pour la suite. Une fois arrivés à Tupiza on a retrouvé la chaleur, et tous contents, on a profité à fond !

bolivie

Après Tupiza, on monte sur l’énième bus qui nous ramène à Uyuni. c’est encore une fois un voyage plutôt difficile, et beaucoup plus long que prévu… Mais cette fois ci, c’est pour une bonne cause on va faire le Salar !!!

Nos Conseils

  • Le Condor Café à Sucre. Un super endroit qui fait aussi agence de voyage. Des menus pas chers et une bonne ambiance.
  • Toujours à Sucre, à l’hostal Pacha Mama on a payé notre chambre 100 bolivianos, avec cuisine à dispo et salle de bains dans la chambre. Ce n’est pas le maximum du confort, mais ce prix là vaut carrément le coup.
  • L’hôtel Mitru, à Tupiza, notre hôtel coup de cœur en Bolivie. 150 bolivianos (18€) la chambre double avec salle de bain juste à côté. Bon petit dej’, piscine… Eau chaude et super confort. Un très bon rapport qualité prix. Attention, il existe aussi un annexe. Vous pouvez profiter dans tous les cas de la piscine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *