Bilan Pérou, un pays attendu depuis longtemps

Le Pérou, notre deuxième pays en Amérique Latine, a réussi à nous charmer mais aussi à nous tester ! C’est au Pérou qu’on a vécu notre expérience la plus dure, surtout physiquement (le Choquequirao). Mais le Pérou a aussi été synonyme de super rencontres, de découvertes gastronomique et de paysages à couper le souffle !

Itinéraire au Pérou

On y a passé 20 jours au total. En arrivant à Lima en avion (depuis Bogotá) on voulait quelque jours pour se reposer avant de rejoindre l’oasis de Huacachina. On a ensuite décidé de skipper Arequipa pour rejoindre directement Cuzco en bus.

Nous sommes restés 10 jours autour de l’ancienne capitale Inca. 6 nuits à Cuzco (par intermittence), trois nuits en tente pendant notre trek au Choquequirao, et une nuit à Agua Calientes, aux pieds du Machu Picchu (obligatoire pour pouvoir visiter le site au matin).

Après Cuzco, on a repris le bus direction Puno avant de rejoindre la frontière bolivienne à Copacabana.

pérou

Notre budget

On est restés 20 jours au Pérou et on a dépensé en total 1400€ (5600 soles). Les visites, treks, activités et excursions nous ont coûté presque 2000 soles. 200$ par personne pour le Choquequirao, 40€ l’entrée au Machu Picchu… Les alentours de Cuzco étant très touristiques, il faut vraiment prévoir un gros budget pour les activités !

Concernant les hébergements, on a surtout logé dans des guesthouses, petit déjeuner inclus. Le prix d’une chambre variait entre 60 et 100 soles la nuit pour la chambre double. C’est très économique et surtout le confort est presque toujours acceptable !

Pour les transports (taxi et bus principalement) on en a eu pour 1150 soles environ. Parmi les longs trajet en bus, celui pour rejoindre Cuzco de Ica nous a coûte 125 soles par personne.

Pour la nourriture, on a dépensé 750 soles dans les restaurants et 180 soles pour faire les courses. Pour manger au resto, on peut facilement s’en sortir pour environ 10-15 soles par par personne (4€). Le moins cher qu’on ait eu ? Un menu complet pour 8 soles, à Cuzco ! Chicha Morada incluse !

pérou

Santé

Pour Giulia, le Pérou a été compliqué niveau santé. En arrivant à Cuzco, on a pas spécialement ressenti le mal d’altitude, à part une petite sensation d’essoufflement permanente. On n’est pas sûr à 100%, mais on soupçonne le saroche d’être responsable d’une nuit de panique à Cuzco. Faiblesse, vertiges, nausées et compagnie pendant presque deux heures (qui nous aura obligés à renoncer à la Rainbown Mountain grrr) !

Une fois le mal d’altitude passé, c’est le genou (toujours de Giulia) qui a souffert d’une bonne tendinite après le trek au Choquequirao. Rien de grave, juste des douleurs en marchant et une seule solution valable : du repos ! Cette petite aventure nous a permis de tester une clinique péruvienne à Cuzco !

 

Nos coups de cœur

De loin et sans aucuns doutes… le Machu Picchu. On est vraiment restés stupéfait en découvrant au petit matin l’ancienne cité perdue. Malgré le mal au genou de Giulia, on a profité de chaque instant, de chaque recoin, de chaque photo. On a adoré cet endroit aux couleurs incroyables et à l’ambiance mystique. Le Machu Picchu c’était la merveille du monde pour laquelle nos attentes était très très hautes… et on a pas été déçus !

On a également bien aimé notre petite escale à l’Oasis de Huacachina. Certes, c’est très touristique mais le désert à perte de vue est magnifique. Sans compter qu’on s’est vraiment bien marrés !

pérou

Nourriture

Lima est désormais une capitale gastronomique. Faut l’avouer, avec un petit budget, on ne l’a pas vraiment vécue comme ça ! Les restos étaient presque tout le temps hors de prix, on a souvent fait les courses et cuisiné nous même. On a quand même pu tester le ceviche, le plat typique à bas de poisson cru mariné. C’est très bon, surtout accompagné d’avocat. Les avocats péruviens sont super bons (exportés partout dans le monde) tous comme les fruits (mangues, ananas…)

Le quinoa fait aussi largement partie de la gastronomie péruvienne. Nous l’avons testé à Cuzco façon risotto (« quinotto »!). Parmi les autres plat, on a souvent mangés de la viande accompagné de riz et légumes.

A Cuzco, on mange très international : des crêpes, des salades, des burgers. On peut même se faire une raclette, si on veut !

pérou

Déplacement

Bus, tout le temps. La meilleure compagnie du Pérou s’appelle Cruz del Sur. Certes, on ne croise pas des locaux mais au moins les voyage sont agréables, même si un peu plus cher. Avec toutes les accidents sur la route au Pérou dont nous avons entendu parler, on était pas forcement rassurés à voyager moins cher. Les trajets sont longs, vaut mieux privilégier le confort. Dans tous les cas, on a souvent des snacks ou des repas à bord.

Le taxi reste bon marché. A Lima, on peut s’en passer si on a le temps, car le réseau de bus marche très bien et c’est très économique. A Cuzco, on faisait souvent des trajets en taxi pour 4-5 soles (1€).

Conclusion

Comme souvent pendant notre tour du monde, on regrette un peu ne pas être restés une semaine de plus. Avec le recul, on aurait bien fait le nord du pays pour visiter Huaraz. Au contraire, on était un peu déçus de notre escale à Puno. Certes, c’est presque obligatoire pour se rendre en Bolivie mais à nos yeux cette ville n’est pas très intéressante, surtout par rapport à une ville comme Cuzco ! Donc pour un prochain voyage, on envisage de remédier et combiner le sud de la Colombie, l’Equateur et le nord du Pérou. Reste plus qu’à trouver comment avoir suffisamment de congés 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *